Une nouvelle de Louise Desjardins a survécu sur son leiu de «boys’ club»